Ateliers Biais Inconscients
Pluribus > Ateliers d'échanges et formations > Ateliers Gender Dialogue

"Savoir que l'on sait ce que l'on sait, et savoir que l'on ne sait pas ce que l'on ne sait pas : voilà la véritable intelligence".
Confucius

 

"Nous prenons une grande partie
de nos décisions de manière inconsciente"

 

Mission (pourquoi les biais?)

Pour permettre une culture d’inclusion de toutes les différences et diversités, la première étape est de comprendre et apprivoiser nos propres biais individuels et organisationnels. Travailler sur les biais est donc indispensable pour la création d’une culture d’inclusion.

Comprendre et aborder nos biais inconscients de manière intentionnelle
.

Nos schémas de pensée habituels peuvent déboucher inconsciemment sur des préférences positives ou négatives. Ces biais nous barrent la route aussi bien au niveau personnel qu’organisationnel car ils nous empêchent de voir et d’apprécier la totalité de l'information dans notre processus de prise de décision, limitant ainsi notre potentiel et notre efficacité.

"Ce que nous échouons à porter à notre conscience
apparaît dans notre vie comme le destin." Carl Jung

Pour prévenir et répondre aux questions liées au travail , nous avons tous besoin de :
• reconnaître que nous avons des biais inconscients
• les identifier
• comprendre leur fonctionnement et les implications pour notre prise de décision
• donner la priorité dans notre contexte professionnel au biais à traiter d’urgence
• mettre systématiquement en pratique les techniques appropriées visant à réduire nos biais progressivement

Objectifs

• Explorer les biais inconscients - leurs nécessités, inconvénients et conséquences
• Comprendre leurs pertinences dans le contexte organisationnel et sociétal et leur impact sur ​​la culture d’inclusion et sur la succès de l’entreprise
• Décrypter la dynamique d'inclusion et d’exclusion
• Sensibiliser et consolider les compétences liées à la création d’une culture d’inclusion - les comportements managériaux ainsi que l'application à tous les processus des ressources humaines , tels que le recrutement, la gestion des talents, les prises de décisions, et la dynamique d'équipe.

En tant qu'êtres humains , nous avons tous intrinsèquement des biais inconscients de par notre nature et notre culture.
Notre cerveau serait tout simplement paralysé si nous devions traiter chaque pensée consciente et on ne pourrait pas survivre ou agir de manière significative.
Le rapport de pensées conscientes / inconscientes est d'environ 40 contre 11 millions par jour et la pensée consciente est de loin la plus lente.

Notre pensée inconsciente fuse à grande vitesse d’où notre capacité à agir très rapidement.
Si nous ne sommes pas vigilants, nous risquons de prendre les mauvaises décisions.
Notre cerveau utilise des modèles de pensée habituels et va généraliser par rapport à des expériences similaires ou différentes.
De plus, notre pensée consciente n’est pas en mesure de contrôler les modes de pensée exclusifs - parfois volontairement ou involontairement.

Pouvez-vous faire confiance à vos yeux ?

Clip anglais, soustitré en français

Méthode pédagogique

Découverte du travail de Mahzaring Banaji , Malcolm Gladwell et Cordelia Fine

Toutes nos interventions sont développées pour aider les participants à consolider leurs compétences et stratégies. Le déroulement des séquences pédagogiques est très interactif, alliant l’apprentissage intellectuel et émotionnel.

Il met les participants en situation de réflexion individuelle, de partage en binôme ou de discussion en groupe, en utilisant des vidéos, des jeux de rôles et des cas pratiques. L’animateur ne joue pas un rôle de « professeur moralisateur » mais encourage le dialogue pour un enrichissement mutuel, en s'appuyant notemment sur des recherches solides qu'il fait découvrir aux participants.

Le terme « dialogue » vient du Grec et signifie « une fluidité du questionnement ».
L'essence du dialogue est une quête dans les idées, les perceptions et la compréhension. Typiquement, nous essayons d’aborder nos réunions avec des sujets de conversations bien préparées. Ceci est l'antithèse du dialogue. Vous créez un dialogue lorsque vous explorez les incertitudes et les questions auxquelles personne n'a de réponse. De cette façon, vous commencez à raisonner ensemble et ne plus simplement exprimer d’anciennes pensées. Dans le dialogue, les personnes apprennent à utiliser l'énergie de leurs différences pour renforcer leur sagesse collective (extrait du Leadership Dialogue de William Isaacs).

En d’autres mots, nous voulons mobiliser chacun des participants  à 3 niveaux :
la tête, le cœur et les mains.

La tête … comprendre intellectuellement les risques liés à nos biais et comment les dépasser face notament aux enjeux de la diversité et de la mixité afin de se mobiliser pour un respect mutuel
Le cœur … s’approprier personnellement du sujet des biais inconscients liés aussi à la diversité et la mixité, prendre conscience de ses freins pour les bousculer
Les mains … utiliser tous les outils pratiques pour être un vrai acteur de changement au quotidien

Public ciblé

Coaching individuel et groupes de participants (groupe de femmes, d'hommes ou mixtes) sont envisageables.
Le nombre idéal est de 12 participants pour un animateur mais des groupes plus importants sont aussi envisageables avec plusieurs animateurs.

Durée

- 1 journée. La durée peut être ajustée et adaptée aux besoins du client.
- Des tasters d'une demi journée peuvent être également proposés.